Des mots de piplette #2


Machines-A-Ecrire-81685

 

Le mois de mai se termine et le blog tourne très doucement. L’envie d’écrire est toujours bien là, mais physiquement je n’y arrive plus. Trop de fatigue et de douleurs se sont accumulées. Aujourd’hui, je récupère un peu à la fois et la forme revient. Le mois de juin sera bien plus productif, car je vais m’y remettre tout doucement, l’écriture me manque trop.

Pour les projets, j’étais sur une nouvelle à rendre le 31, elle est bien avancée mais ne sera jamais terminée. Ce n’est pas grave, je vais la continuer tout doucement, car je n’ai pas envie d’abandonner, l’histoire prend forme et ce serait dommage de ne pas aller au bout. Je reviendrais la partager ici

Sinon, je compte bien me mettre dès ce week-end à l’écriture de ma nouvelle pour le concours Monbestseller. Je sens que je vais m’amuser avec ce ou cette Camille Britton. J’ai déjà mon idée sur son identité et sur la chute. Vous pourrez découvrir ce personnage mystérieux d’ici un mois.

Ce sera tout pour ces mots de pipelette, à très vite avec un petit texte ou avec un réel. Merci à vous tous qui passez sur le blog ou qui m’encouragez d’une façon ou d’une autre.

Publicités
Publié dans Des mots de piplette | Tagué , , | 5 commentaires

Monbestseller.com, un site à découvrir


MBS-logo-blanc

Vous avez certainement du voir passer plusieurs statuts sur les réseaux sociaux concernant MonBestSeller.com. Aujourd’hui, je viens vous en parler ici, sur le blog, car c’est un site très convivial et agréable. Ca fait un moment que j’en entends parler, mais je ne m’y étais jamais intéressée de plus près, jusqu’à leur concours de nouvelles « Ce n’est pas du tout ce que vous croyez ». Je ne reviendrais pas sur ce concours car je vous en ai déjà parlé dans un article précédent.
J’ai été très touchée et je les remercie pour l’intérêt qu’ils m’ont accordé que ce soit en tant que lectrice ou dans mes écrits. J’ai eu l’occasion de répondre à une interview qui a été publiée hier sur le site. Si ce n’est pas encore fait, je vous invite à aller la découvrir ici et ils m’ont également invitée à y déposer ma nouvelle « Retour surprise » qui se trouve ici.

En tant que lectrice, MonBestSeller me permet de découvrir de nouveaux auteurs, en lisant des extraits de leurs romans ou nouvelles et même de laisser un commentaire avec mon ressenti. Le système de bibliothèque et de marque pages est vraiment très sympa, ça nous permet de lire quelques pages et d’y revenir le lendemain sans devoir effectuer de recherche.
C’est vraiment une très belle opportunité pour les auteurs de pouvoir laisser un extrait gratuitement et d’avoir des avis sur leurs écrits.

En tant qu’amoureuse des mots, MonBestSeller me permet de partager ma nouvelle écrite dans le cadre de leur concours, d’être lue et surtout d’avoir des avis, me permettant de corriger mes défauts.

Si vous voulez en savoir plus sur le site, je vous invite à découvrir leur rubrique « Qui sommes nous? », et si vous êtes tentés par les concours de nouvelles, n’hésitez pas à découvrir le nouveau concours « Mais pourquoi ai-je donc likké Camille Britton? ».

Publié dans MonBestSeller.com | Tagué , , , , | 3 commentaires

18 mai – Aujourd’hui, elle a dit


tumblr_mw9lfpzgFj1rknrf9o1_400

Ce matin, on fait les courses tranquillement au Lidl, tout se passe bien jusqu’à la sortie. On passe les détecteurs antivols juste au moment où ce fameux bip retentit, tous les regards se tournent sur moi. L’agent de sécurité arrive et plus personne n’échappe au spectacle. J’ai envie de disparaitre et de me faire toute petite. Ho non, c’est la honte, mais qu’est ce qui peut bien sonner ? Enfin, je réalise, je me suis déjà fait avoir et je sais que ce ne sera pas la dernière fois. Mes nouveaux vêtements de chez Kiabi, j’ai oublié de couper l’antivol, ça m’apprendra à être tête en l’air. Je m’attends à une fouille devant tous ces regards avides d’action, je montre le fameux élément perturbateur à la caissière. Elle me dit avec un grand sourire « Vous pouvez y aller, j’ai déjà été victime moi aussi de ces antivols ».

Ecrit sur le vif – Moins de 100 mots ? 150 (oups)– Eléments du réel – Accord avec le thème

(Les règles en cliquant sur l’image)

(Les règles en cliquant sur l’image)

Publié dans 366 RÉELS – Exercices de style de Raymond Queneau | Tagué , , , , , | 10 commentaires

17 mai – Aujourd’hui, tache


victoire-danse

Ha les taches, parlons-en, tiens. A presque tous les repas, c’est le même refrain, mes mains maladroites se mettent en action et c’est la cata, je me retrouve avec un gros placard, voire deux ou trois, mais quand les journées se terminent sans une tâche comme ça a été le cas aujourd’hui,  je suis heureuse d’avoir gagné la bataille. Demain est un autre jour, la victoire va-t-elle continuer ?

Ecrit sur le vif – Moins de 100 mots ? Oui 69 – Eléments du réel – Accord avec le thème

(Les règles en cliquant sur l’image)

(Les règles en cliquant sur l’image)

Publié dans 366 RÉELS – Exercices de style de Raymond Queneau | Tagué , , , , , | Laisser un commentaire

Les plumes 44 d’Asphodèle


logo-plumes-aspho-4-c3a8me-tirc3a9-du-tumblr-vanishingintoclouds

Voici ma deuxième participation aux plumes d’Asphodèle, encore une fois,  je me suis beaucoup amusée. Le principe était d’utiliser les mots suivants:
Feu, chocolat, pelote, courage, croquer, branche, pleurer, folie, logiciel, admiration, couture, s’évader, play-boy (ou playboy), abeille, clope, plaisir, raquer, tunes (ou thunes), caramel, articulations, céder, raccommoder, vernis, allumette, amour, courses (dans le sens de shopping),  tonnerre.
Deux mots de la liste pouvaient être ôtés, je voulais tous les employer mais pas moyen de caser raquer. (Désolée Thiébault 🙂 )  C’est parti pour la lecture en 251 mots.

6a00d834520a6669e200e54f3703d38833-640wi

Ses articulations la font de plus en plus souffrir, mais elle a appris à vivre et à garder courage.
Les jours de répit, elle sort faire les courses et croque la vie à pleines dents. Elle sait très bien que pleurer sur son sort n’arrangera pas les choses et aime conserver un grain de folie quoi qu’il arrive. Quand elle va faire du shopping, elle se laisse toujours tenter par de nouveaux vernis et s’achète des pantalons, elle préfère dépenser des thunes que de raccommoder les coutures qui sont sur le point d’exploser.

Quand elle est en pleine crise, elle s’évade au coin du feu avec un chocolat chaud et un bon roman. Elle est en admiration devant les histoires d’amour et elle aime fantasmer sur les playboys qu’elle rencontre dans ses lectures. Elle peut passer des heures à créer ces beaux gosses sur son logiciel de dessin favori tout en fumant sa clope et en dégustant une succulente crème caramel. Après tout, il n’y a pas de mal à se faire du bien quand on vit seule, il faut savoir se faire plaisir et céder à la tentation. Elle n’a plus besoin d’allumette pour avoir chaud notre Germaine et le mot pelote a pris une tout autre signification pour elle. Le temps où elle avait  froid aux yeux est révolu. Les seules choses qu’elle craint encore sont les abeilles et le bruit du tonnerre dans les branches, mais surtout pas la vision des autres qui la regardent profiter de la vie.

Publié dans Les plumes d'Asphodèle | Tagué , , | 24 commentaires

11 mai – Aujourd’hui, il faut


242531

Aujourd’hui, il faut profiter du soleil en espérant qu’il restera encore pour quelques jours. Quel bonheur de bénéficier de la douceur de ses rayons à la gare avec un bon livre en attendant la correspondance pour aller chercher mon fils. Descendre du bus, quinze minutes avant la fin des cours, reprendre mon livre et profiter encore de la chaleur du moment, c’est tellement agréable qu’on aimerait que ce moment dure des heures.

Ecrit sur le vif – Moins de 100 mots ? Oui 72 – Eléments du réel – Accord avec le thème

(Les règles en cliquant sur l’image)

(Les règles en cliquant sur l’image)

Publié dans 366 RÉELS – Exercices de style de Raymond Queneau | Tagué , , , , | 2 commentaires

9 mai – Aujourd’hui ventre


Etapes-pour-écrire

Aujourd’hui, ça me fait mal au ventre, ça me prend aux tripes de voir à quel point certaines personnes manquent de respect envers le travail des auteurs et des maisons d’éditions. Ces individus égocentriques ne pensent qu’à eux et à leur popularité et ne songent pas un seul instant à l’être humain qui se trouve derrière le roman. Je sais, vous me direz, laisse tomber, ces lecteurs n’en valent pas la peine, mais je n’y arrive pas, ça me touche pour ces auteurs qui ne méritent pas un tel sort.

Ecrit sur le vif – Moins de 100 mots ? Oui 90 – Eléments du réel – Accord avec le thème

(Les règles en cliquant sur l’image)

(Les règles en cliquant sur l’image)

P.S.: Je sais nous sommes le 10, mais je n’avais plus la force de retranscrire ce réel hier soir, donc le voilà ce matin.

Publié dans 366 RÉELS – Exercices de style de Raymond Queneau | Tagué , , , , , | 4 commentaires